Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

nous "fêtons" anniversaire de la spactaculaire hausse des prix de 1976.

dans une économie dirigiste ces hausses étaient planifiées et voulues.

d'où le forminable élan de mouvements de colère socials qui les a suivit.

voici un florilège de dessins humoristiques d'époque, pour démontrer

et expliquer la vie dans un pays,

régnait alors le communisme.

"on ne vit qu'une fois !

les bons pour la viande peuvent exister 100 ans !"

le rationnement toucha la viande de manière particulière.

contrairement au beurre ou au lait les rations autorisées

étaient toutes petites par rapport au besoins.

trouver de la viande devennait de + en + dur.

"viande & charcuterie"

 la seule exagération ici était de venir la veille.

en fait les queues se fromaient plutôt le matin.

"cigarette du peuple 1 zloty la bouffée

cigarette du 2 zloty la bouffée"

avec les restricitions certains produits n'étaient déjà disponibles plus que sur le marché noir.

avec les pénuries (arrivant régulièrement en état de crise) ils devinrent des produits de luxe.

"c'est des cadeaux que vous attendez !

mais pour le libérer de l'ascensseur il n'y a plus personne !'

le couvre feu instauré par le régime empêchait de sortir (et de rentrer) passé 22 heures. 

"c'est par un repos mérité sur la côte polonaise que le parti

récompense l'ouvrier qui a réalisé son

travail à 1650% ! vive lui ! vive lui !"

la norme de travail imposé était dite de "100%"

par exemple 25 plaques à souder par jour pour un soudeur.

mais pour se faire bien voir (célébrité comme "l'employé du

mois" en amérique) il fallait en faire le+possible

par exemple 250 plaques.

ça laisse des séquelles...

"l'uniforme ça attire toutes les filles"

ce tag réalisé, par pochage, sur un mur reprend une dicton populaire

en ajoutant juste1illustraion des conséquences de l'occupation russe.

"tu ne va pas au congrés des intellectuels ?"

dans un square de Varsovie trône une statue du célèbre Nicolas Copernic,

savant polonais auteur du systhème héliocentrique et de la révolution des

science qui porte son nom.

mais le système avait pour habitude d'enrôler tout ce qui est savant où intellectuel

sous sa banière pour bien ce faire voir (oui, comme l'u.e., voilà) d'où la question...

"le plus important c'est d'être soi même."

l'authentisme affiché par tous et l'étiquette "populaire" du régime cachait mal

son absnce d'assisse dans la population. tout était basé sur une fiction où il

fallait dire le contraire de ce que l'on pense

pour essayer de survivre tant bien que mal.

bon là je crois que c'est clair.

faut de pouvoir critiquer ce

régime il était de bon ton d'en prendre pour cible un autre.

la métaphore utilisée dissimulait peu les vraieintentions.

"comme ça le poisson ! ! !"

d'un côté les portions de nourriture étaient de plus en plus petite.

de l'autre, voir une arrestation avec menottes en pleine rue, était

aussi de moins en moins rare.

le hazard fait bien les choses.

"dommage que ce Marx n'était pas de la campagne ! ! !"

l'idéologie du célèbre allemand n'apportait rien de bien concret dans la vie des paysans.

de tout temps (même à Rome parait il...), ils ont eu l'impression d'être spoliés au profit de

la ville quil faut nourrir, alors que c'est eux

qui fournissaient le gros du travail concret.

le pillage des ressources de la Pologne (et encore+de l'Ukraine)

par l'armée rouge, pour le compte des russes, n'arrangait rien...

"de typiques fachistes polonais"

sans doute ma préférée, avec une criminalisation de la normalité et de la natalité,

le tout pour Vous montrer que nos pays et nos époques sont+proches qu'il parait.

 

 

au lieu de demander comment on a pu garder l'humour dites comment on aurait fait sans ?

Tag(s) : #évènementcommémoration, #topliste

Partager cet article

Repost 0