Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

pour preuve un scan de l'éditorial incriminé

pour preuve un scan de l'éditorial incriminé

Mon père m’a toujours dit d’éviter le prénom Denis à cause des allusions évidentes quand on remplace le d par un p… que ce soit en polonais ou en français…

Bon ce mois ci n’était pas très riche en racistes avoués (comparé aux fastes du polak bashing du printemps dernier) alors j’ai dû me rabattre sur ça…

Dans la benne d’un parking, en cherchant tout à fait autre chose je suis tombé sur plusieurs numéros de la « vie catholique illustrée » ou plutôt ce qu’il en reste après 40 ans de laisser aller doctrinal…

L’actualité de cette deuxième semaine d’octobre donnait matière à s’illustrer

à l’éditorialiste de service, un certain Jean Pierre Denis,

qui se proposait de traiter dans un même texte d’introduction à ce numéro la lutte du gouvernement français contre le délit d’entrave numérique à l’avortement

et la lutte du gouvernement polonais pour le droit à la vie.

et aussi tordu que ça paraisse, notre héros était opposé à la première et opposé à la seconde, le tout dans deux paragraphes d’un même texte.

Pour lui, l’avortement des bébés polonais c’est

bien, l’avortement des bébés français c’est mal.

Malheureusement pour lui, cette posture intellectuelle n’a rien d’original et a même déjà été appliquée à la Pologne par un régime ennemi, de sinistre mémoire...

Le célèbre régime punissait de peine lourde l’atteinte à un embryon « aryen » alors même

qu’il libéralisait en même temps l’accès à l’avortement des polonaises.

Cette époque pourrait sembler révolue.

Aujourd’hui, l’humanisme se traduit par être pour ou contre l’avortement, mais sans distinction de race ou de nationalité.

C’est sans compter l’inconséquence inhérente aux « catholiques de gauche ».

On savait la position des média catholiques d’une hypocrisie époustouflante en ce

qui concerne le traitement du sujet. Mais monsieur Denis a repoussés les limites...

Il a sa place parmi les grands esprits de l’ONU, des blancs qui décident de la vie ou de la mort des noirs, en arrosant des préservatifs et autres moyens de stérilisation des pays dont le développement pourrait leur faire de l’ombre.

Voilà que la Pologne rejoint les nations dont les bébés valent moins que rien aux yeux des média français.

Puisque même un journal prétendument catholique se désolidarise des défenseurs de la vie quand ils sont polonais,

alors même qu’il défend ces défenseurs français quand ils sont coupables d'un délit d’entrave imaginaire, pardon « numérique » inventé spécialement pour eux.

*

Et encore, les africains eux, ont au moins des associations qui se chargent de traquer le racisme à leur encontre. Mais vous croyez que l’ambassadeur de Pologne en France va convoquer monsieur pénis pour des explications ?

Oh que non, l’idée que les polonais doivent avoir honte de vivre est diffusée en Pologne aussi, avec un succès fou.

Le propriétaire du journal de monsieur Denis, le groupe « le monde », possède aussi l’hebdomadaire polonais « tygodnik powszechny ».

Celui là même qui publiait une « prière » dont l’auteur demandait à effacer la

Pologne de la carte.

Vous croyez qu’un journal français oserait la chose ici ?

Mais inutile de se concentrer sur toutes les impostures de ce journal, autrefois catholique et journal de cœur de Charles Wojtyla, quand il n’était qu’archevêque.

Avec l’entrée de la  Pologne dans l’union européenne tout à basculé.

maintenant, ce sont 75 % des médias polonais qui appartiennent à l’étranger,

allemands en tête...

Vous imaginez un paf dont une communauté ethnique donnée contrôlerait 75 % ?

comment dites Vous, cela existe déjà, en France ?

oui mais je veux dire une nation étrangère exerçant un contrôle sur une autres...

oui voilà, la colonisation, je cherchais le mot juste...

Sans internet pour s’imposer, les idées nationalistes (et natalistes) n’auraient pas émergées aux élections polonaises, l’année dernière.

*

Pour finir son plaidoyer flamboyant contre le mouvement pro vie en Pologne

et pour le mouvement pro vie en France, l'homme à trois prénoms appelle

en renfort un illustre inconnu, le candidat (soi disant catholique) à la vice présidence choisi par Hillary Clinton.

ce dernier serait un exemple pour nous tous, car opposé à l'avortement,

il accepte le cadre légal de la cour suprême.

cela lui vaut les éloges de notre raciste de service, qui

reconnait sans doute en lui une hypocrite qui a réussi,

c'est à dire qui s'est fait accepté par le monde

(sans doute ce "monde", vitupéré par Saint Paul, qui racheté les journaux catholique pour enfer des perroquets du pouvoir.)

réussite dont rêvent sans doute les catholiques du journal "la vie".

en pure perte d'ailleurs, parce que plus leur école de pensée élargit sa tolérance par acceptation de diverses déviances, plus son audience baisse en nombre de fidèles.

on verra à l'élection présidentielle américaine est ce que cette position au faîte de la duplicité est tenable électoralement.

Vous qui les méprisez.

n'oubliez jamais que les embryons d'aujourd'hui sont les électeurs de demain.

si Vous ne les respectez pas par principe (parce que Vous êtes inconsciemment raciste.) alors daignez au moins les respecter par peur des représailles

quand ils Vous liront...

on insulte pas impunément les polonais monsieur Denis.

maintenant Vous le saurez.

Tag(s) : #catégorie politique, #liens avec la France, #l'humoriste du jour

Partager cet article

Repost 0