Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

herbes folles par la polonaise ANNA EM

herbes folles par la polonaise ANNA EM

Comme des nuages blancs glissant à travers le ciel nocturne au dessus des bois

*

Comme un foulard au cou du vagabond ballotté par le vent

*

Comme vos mains d’étoiles tendues là haut

*

Et voici les nôtres

Et voici les nôtres

*

Comme un sanglot vide de larmes dans cette nuit pleine de pluie

Comme le remord coupable (ou pas) de la conscience

D’être en vie alors qu’il y a eu tant et tant de morts

*

Comme un sanglot vide de larmes dans cette nuit pleine de pluie

Comment lécher des blessures infligées consciemment

Comment recoller un cœur pulvérisé en poudre

*

Comme un sanglot vide de larmes dans cette nuit pleine de pluie

Un rocher pesant, un rocher pesant

Je prendrai place sur lui, il prendra place sur moi

il se posera sur moi

Je me relèverai

*

Comme un sanglot vide de larmes dans cette nuit pleine de pluie

Comme une bulle d’or au dessus des eaux

Comme une aurore sous les paupières fatiguées

*

Comme les levants lovés, les prairies jolies

Comme le sein du soleil, comme on porte sa croix

Comme vers vous, sœurs nébuleuses, on chante cette complainte

Quand tu cours, cours jusqu’au bout

Ensuite tu te reposeras, ensuite tu tomberas dans les pommes

Merveilleuses pommes, merveilleuses pommes,

merveilleuses merveilleuses pommes

*

Quand tu cours, cours jusqu’au bout

Ensuite tu te reposeras, ensuite tu te reposeras

Merveilleux détours, merveilleux détours,

Merveilleux, merveilleux détours

*

*

*

Edward Stachura jak ("comme") souvent appellé

merveilleux détours ("cudne manowce") avec ici

sa version

originale pl

*

*

*

Jak po nocnym niebie sunące białe obłoki nad lasem
Jak na szyi wędrowca apaszka szamotana wiatrem
Jak wyciągnięte tam powyżej gwieździste ramiona wasze
A tu są nasze, a tu są nasze

Jak suchy szloch w tę dżdżystą noc
Jak winny - li - niewinny sumienia wyrzut
Że się żyje, gdy umarło tylu, tylu, tylu
Jak suchy szloch w tę dżdżystą noc
Jak lizać rany celnie zadane
Jak lepić serce w proch potrzaskane
Jak suchy szloch w tę dżdżystą noc
Pudowy kamień, pudowy kamień
Ja na nim stanę, on na mnie stanie
On na mnie stanie, spod niego wstanę
Jak suchy szloch w tę dżdżystą noc
Jak złota kula nad wodami
Jak świt pod spuchniętymi powiekami

Jak zorze miłe, śliczne polany
Jak słońca pierś, jak garb swój nieść
Jak do was, siostry mgławicowe, ten zawodzący śpiew

[2x:]
Jak biec do końca, potem odpoczniesz, potem odpoczniesz
Cudne manowce, cudne manowce, cudne, cudne manowce

 

 

 

Tag(s) : #sous titres en français, #en poésie, #vendredis musicaux

Partager cet article

Repost 0